Au Québec, désinvestissons des énergies fossiles

Le financement d’Énergie Est pose problème

2016-09-02

Publié le 25 août 2016 à 17h41 | Mis à jour le 25 août 2016 à 17h41

1241810-lorsque-on-appris-quune-etudeLe financement d’Énergie Est pose un problème

Le Soleil publie une article de notre groupe indiquant pourquoi le financement d’Énergie Est pose problème.

Pendant les audiences de l’Office national de l’énergie sur l’oléoduc Énergie Est, nous avons beaucoup entendu parler des risques associés au projet ainsi que des positions de groupes tels que les syndicats et les communautés autochtones. Une question centrale demeure cependant dans l’ombre : TransCanada peut-elle arriver à financer Énergie Est?

Lorsque Jeff Rubin, ex-économiste en chef de la Banque CIBC, a soulevé que le projet n’était pas viable au prix actuel du pétrole et qu’il ne trouverait que difficilement du financement, sa position n’a pas soulevé de débat. De la même manière, lorsque l’on a appris qu’une étude fédérale interne indiquait qu’il ne serait pas nécessaire de construire de nouveaux pipelines au Canada avant au moins 2025, la pertinence économique du projet n’a pas été mise en question. Or, s’il n’est pas démontré que l’on peut boucler le montage financier de l’oléoduc, pourquoi laisser courir la controverse sur un projet qui de facto – dans un contexte de lutte urgente face aux changements climatiques – est non structurant pour notre société? Relançons donc la question.

La suite sur Le Soleil… Bonne lecture!